FLASH INFOS

Réunion d’information syndicale et première action

0

intersyndicale

Mardi 2 février, plus de 300 salariés étaient réunis dans le cadre de l’intersyndicale à ST Grenoble avec la participation de la CFE-CGC, l’UNSA, la CGT et bien évidemment la CFDT. Ce rendez-vous a été l’occasion d’expliquer la situation aux salariés et de décider de la première action syndicale à engager.

Les salariés présents étaient majoritairement d’accord pour boycotter le show de C. BOZOTTI prévu mercredi 3 février, sur le slogan « Halte au gâchis, on ne croit plus le top management ! ». L’intersyndicale précise qu’il est inutile d’assister à cette mascarade, il n’y aura pas de nouvelle information.

manif-st-gre

février 2, 2016 |

Assemblée générale le 26 novembre

0

C10Il n’a pas été possible de mettre en place un rassemblement intersyndical en réaction à la campagne de pré-annonces du staff ST. C’est à dire quelques jours avant les élections de Grenoble, quelques jours après les attentats de Paris…

Nous avions annoncé que l’AG intersyndicale initialement prévue le 29 octobre était repoussée courant novembre, après la rencontre industriAll à Bruxelles et « l’ultime » entrevue avec le Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique.
– IndustriAll a bien eu lieu, avant que Bruxelles ne passe en alerte maximum.
– La rencontre avec le Gouvernement se tient aujourd’hui.

L’AG intersyndicale est maintenue, et se tiendra ce jeudi 26 novembre à 12h45 devant le bâtiment G, pendant la pause déjeuner des tech days.
Nous y ferons le point sur le dossier et les actions en cours.

novembre 24, 2015 |

Rencontre intersyndicale avec l’Etat actionnaire

0

L’intersyndicale a été reçue par M. Kohler, Directeur du cabinet de M.Macron, et des conseillers du gouvernement sur les questions industrielles et sociales. La pétition et ses 4300 signatures ont été remises en main propre.

Ce qui a été explicitement dit :
– « La situation du dossier n’a pas évolué depuis le mois de mai 2015″.
–  » Les politiques n’ont donc « pas de visibilité sur les prochaines échéances ».
– Pour l’Etat actionnaire, la stratégie de ST est encore confuse.
– L’Etat va prendre contact dans les jours qui viennent avec le top management afin d’engager une discussion « sérieuse » avec la Direction.

Notre ressenti :
– Les représentants de l’Etat étaient attentifs et intéressés par nos commentaires et analyses. Toutes les organisations syndicales partagent le même constat. Si officiellement, il n’y a que très peu de concret/nouveau, la microélectronique est prise au sérieux.
– L’Etat Français semble prêt à susciter le bon débat et pousser les choses dans le bon sens.
– Pour la grand-messe de Q3, on s’attendait jusqu’ici à une « grande décision », orientée dividendes. Sous l’impulsion des syndicats européens et via les Etats actionnaires, cela pourrait se transformer en une étape avec la présentation d’une vraie stratégie globale. On l’espère !

Alexis Kohler s’est engagé à un second rendez-vous au Ministère en octobre

Ce n’est pas fini, tout n’est pas plié, il faut relever la tête et maintenir la pression !
Face aux discours lisses (CPD) ou attentistes (IMG, DMA), continuons de questionner la hiérarchie sur la stratégie :

  • Les roadmaps technos & produits à jour
  • Les études de marché et rentabilité des projets
  • Les plans B pour le silicium existant
  • La valorisation du soft
  • Les plans d’allocations & investissements R&D dont la modernisation de nos outils et méthodes de travail
  • La formation/qualification et la valorisation de l’expérience
  • Le re-use inter-divisionnel
  • Les « organisations » figées et les pseudo-réorganisations/contre-organisations qui expriment plus des égos que la mise en ordre de bataille stratégique face à la concurrence…

Nous sommes plus que de simples exécutants. 

cfdt_super-content

septembre 9, 2015 |